THEORIE DE L'ACTIVITE ET DIDACTIQUE, POUR L'ANALYSE CONJOINTE DES ACTIVITES DE L'ENSEIGNANT ET DE L'ELEVE

  • Janine Rogalski

Resumo

On présente une « double approche » articulant théorie de l’activité et didactique pour l’analyse de l’articulation des activités de l’enseignant et de l’élève, pour l’étude des processus d’enseignement/apprentissage. On situe l’enseignant dans le système de déterminants de l’activité de l’élève, et l’élève dans celui relatif à l’enseignant, en s’appuyant sur un modèle de double régulation de l’activité (Leplat, 1997), qui présente une dimension développementale. Sur l’exemple des mathématiques, on analyse l’enseignement comme gestion d’un environnement dynamique, à savoir le rapport dynamique élève / contenu enseigné. Les modes d’action de l’enseignant en classe sont étudiés en articulant deux points de vue. Une perspective « cognitive » concerne l’organisation des tâches prescrites à l’élève (un « itinéraire cognitif ») et les apprentissages qui peuvent en découler – elle fait fortement appel à la didactique ; une perspcctive « médiative » s’intéresse à l’action directe de l’enseignant sur l’activité de l’élève, en s’appuyant sur l’étude des interventions langagières (Chappet-Pariès, Robert & Rogalski, 2008). On relève la multiplicité des « points d’action » de l’enseignant sur la dynamique de l’activité de l’élève, les tensions possibles, les « heurs et malheurs » de l’articulation des activités respectives de l’enseignant et de l’élève. On introduit la dimension développementale dans la double approche, dont l’étude pour l’élève appelle les cadres de didactique des mathématiques et de psychologie cognitive, et cell pour l’enseignant les cadres de la didactique professionnelle et de psychologie ergonomique. L’exploitation de ces analyses pour la formation des enseignants n’est pas développée ; cependant la mise en regard des points d’action possibles de l’enseignant et des déterminants éventuellement en tension de l’activité et de l’apprentissage de l’élève dans le contexte d’une classe indique des « points critiques » de la formation professionnelle.
Publicado
2015-06-18
Seção
Artigos